1 jeune sur 10 : c’est le nombre d’enfants âgé de 3 à 18 ans, victimes d’harcèlement scolaire en France aujourd’hui. Et pourtant, on inculque à chaque enfant la même devise : « Liberté, Egalité, Fraternité » ; pourquoi certains devraient en être exclus ? Aujourd’hui le harcèlement scolaire est un problème qui touche une grande partie de la jeunesse française, il est temps d’agir !

Qu’est ce qu’un harcèlement ?

Commençons par définir ce qu’est un harcèlement : il s’agit d’un acte abusif exercé de manière répétée et insistante sur une autre personne contre sa volonté. Le harcèlement peut être physique et/ou moral (UNICEF).

Il existe diffèrent types de harcèlement : le harcèlement moral (insultes, moqueries…), le harcèlement physique (coups, bagarres…), le harcèlement d’appropriation (racket) et le harcèlement sexuel (attouchements, insinuations sexuelles…).

L’essor du digital a engendré avec lui un nouveau type de harcèlement: le cyber-harcèlement. Ces enfants, qui trouvaient refuge chez eux, auprès de leurs familles, sont aujourd’hui harcelés chez eux. Car oui, il ne suffit pas aux détracteurs de faire d’un lieu scolaire un lieu de souffrance, ils peuvent maintenant atteindre leur victime à distance grâce aux réseaux sociaux, internet et bien d’autres outils qui sont des armes qu’ils manient à la perfection.

Ce que veut faire H.U.G.O.! ?

L’association vise à atteindre 4 grands objectifs :

  • SENSIBILISER le grand public et les milieux scolaires au travers d’interventions ludiques et interactives ;
  • ACCOMPAGNER les victimes et leurs familles à l’aide d’un accompagnement pluri-disciplinaire en partenariat avec un réseau de professionnels qualifiés ;
  • SOUTENIR les victimes en partant du principe qu’on peut les aider en leur permettant de s’exprimer autrement à l’aide d’une passion artistique ou sportive ;
  • AGIR contre le harcèlement scolaire en menant des combats de grande ampleur (loi Harcèlement Scolaire, démarches administratives, …).

Pour atteindre ces objectifs, H.U.G.O.! a d’abord lancé une tribune pour faire entendre la voix de ceux qui ne peuvent s’exprimer librement, ceux qui voient en l’école un lieu de souffrance, ceux qui voient en internet un lieu de lynchage, ceux qui voient en H.UG.O.! une lueur d’espoir.

1 enfant sur 10, c’est 2 à 3 enfants par classes, c’est peut-être un proche, c’est peut-être un voisin, un ami, un frère, une cousine… 1 enfant sur 10, c’est beaucoup trop !

Rejoignez ce combat pour mettre un terme à cette violence en signant vous aussi la pétition lancée par H.U.G.O.!. Une fois signée, partagez la pétition et faîtes la signer autour de vous…

https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-un-rassemblement-national-contre-le-harc%C3%A8lement-scolaire-le-8-novembre-2018-hugo

Rejoignez également l’association lors du rassemblement qui aura lieu le Jeudi 8 Novembre à 18h30, Place Jules Ferry (Lyon 6) : https://www.facebook.com/events/188585752061894/

 

Un article de Kenza Benaouda