Catherine Verdier, professionnelle de la santé spécialiste de l’enfance et du harcèlement scolaire

Catherine Verdier est psychologue-thérapeute-analyste spécialiste des enfants et des adolescents. Sa profession la confronte donc quotidiennement à des cas d’enfants souffrants et parfois victimes de violences verbales et/ou physiques récurrentes à l’école, par conséquent à des cas de harcèlement scolaire.

Catherine Verdier contribue d’abord par son engagement associatif à la prévention et à la lutte contre les violences et le harcèlement en milieu scolaire. Elle est la fondatrice de Psyfamille, une équipe spécialisée où chaque famille est reçue individuellement pour un accompagnement personnalisé selon la problématique de l’enfant. Sa devise est la suivante : « se mettre au service des enfants qui peuvent se trouver en situation de souffrance personnelle, familiale, médicale ou scolaire ». Pour ce faire, Psyfamille propose des ateliers, des formations comme KIDS pour « Kidness, Inclusive and Diversity Society » ainsi que des conférences, toujours centrées sur le rôle et la place de l’enfant dans la société et pour lesquels les violences scolaires sont un thème central. Elle est également chargée du Cercle des Psys chez Respect Zone, un regroupement de psychologues qui statue sur la sensibilisation de certaines structures au cyber-harcèlement.

Ensuite, Catherine Verdier écrit et débat régulièrement sur la thématique du harcèlement scolaire. Ses récentes contributions « Quand le harcèlement scolaire tue » pour Parole de Mamans et « L’effet domino – Keaton Jones, le harcèlement, des bancs de l’école aux réseaux sociaux » pour France Inter le rappellent et témoignent de son engagement de chroniqueuse pour donner de la visibilité et analyser ce phénomène. Elle a ensuite écrit des livres traitant de l’éducation qui proposent notamment des approches pour prévenir le harcèlement scolaire et évoluer vers une société plus respectueuse, à l’instar de son ouvrage #J’aime les autres. Les bonnes relations à l’école.

La contribution décisive de Catherine Verdier à la création du CFHS ou premier Centre français de Formation du Harcèlement Scolaire

Catherine Verdier apporte son expertise et son expérience au sujet du harcèlement scolaire dans sa collaboration personnelle avec Hugo Martinez, le fondateur et président de l’Association HUGO !. Le rapprochement des deux structures, Psyfamille et l’Association HUGO, a pour but de créer un établissement pour que les professionnels de la santé et avant tout les psychologues, psychiatres et psychanalystes puissent suivre une formation leur permettant de prendre en charge des victimes de harcèlement scolaire et leur famille. Les publics ont été élargis aux corps médical, éducatif, péri-scolaire et socio-culturel, tous en contact avec des cas de harcèlement scolaire. C’est ainsi que le projet d’un CFHS ou premier Centre français de Formation du Harcèlement Scolaire, inauguré à la rentrée scolaire 2019, a été concrétisé.

La contribution de Catherine Verdier est cruciale. Elle a effectivement collaboré avec Hugo Martinez pour structurer les formations et en définir le contenu. Ses connaissances techniques psychologiques et psychosociales ont été utilisées pour développer des approches éducatives visant à prévenir, diagnostiquer et prendre en charge le harcèlement scolaire à travers des méthodes et des concepts pédagogiques innovants. C’est par exemple le cas de l’approche des trois « E » : cette pédagogie vise à faire comprendre aux enfants leurs Emotions et celles des autres, d’améliorer leur Estime d’eux-mêmes et de développer leur Empathie. Ces trois « E » que sont les Emotions, l’Estime de soi et l’Empathie permettent de développer au quotidien et avec l’aide des adultes s’occupant d’enfants les qualités d’ouverture d’esprit, de compétences relationnelles et de réflexion, gages d’un meilleur savoir-être avec soi-même et les autres.

Catherine Verdier, actrice de la professionnalisation de la prise en charge du harcèlement scolaire

Pour conclure, la collaboration et le soutien dont Catherine Verdier a fait part à l’égard de l’Association HUGO témoignent d’une tendance à la professionnalisation de l’accompagnement des victimes de harcèlement scolaire et des familles. De par son activité de psychologue ciblée sur l’enfance et son engagement associatif, l’action de Catherine Verdier témoigne d’une tendance récente : le harcèlement scolaire est dorénavant envisagé comme un véritable problème à traiter par des professionnels de la santé psychique, professionnels aidés par des équipes enseignantes alertes et une sensibilisation au quotidien.

Le président et fondateur de l’Association HUGO ainsi que les autres membres de l’association sont heureux de collaborer avec Catherine Verdier afin de faire du CFHS une réussite.

Un article de Nathan Barnaud